Dji so li djåz’rène!

Si vous avez bravé la chaleur pour aller vous promener ces jours-ci dans les champs et les prés, vous aurez sûrement entendu un petit oiseaux dont le chant est composé de quelques notes identiques suivies d’une plus appuyée (vous pouvez l’entendre ici). Ce petit oiseau, c’est le bruant jaune (Emberiza citrinella) ou djåzerène en wallon.

Alan Vernon

Bruant jaune par Alan Vernon

Il y a plusieurs moyens mnémotechniques pour retenir son chant: en wallon et en français, il se présente tout simplement par « dji so li djåz’rène » ou « je suis le bruant jaune » en insistant bien sur la dernière syllabe. Les anglais, eux, entendent « a little bit of bread and no cheese » ce qui peut se traduire par « un peu de pain et pas de fromage »

C’est un oiseau typique des zones cultivées avec haies et bosquets, et qui fait la taille d’un gros moineau. Comme son bec l’indique, il s’agit d’un granivore mais il se nourrit aussi d’insecte durant la bonne saison. Le mâle se perche souvent sur un branche bien en vue pour chanter, ce qui permet de l’observer aisément, alors que la femelle va couver

La prochaine fois que vous vous promènerez dans la campagne, ouvrez vos oreilles et vos yeux, vous aurez peut-être la chance d’observer ce joli petit chanteur.

Posted in Faune | Tagged , , , | 2 Comments

2 Responses to Dji so li djåz’rène!

  1. Jenny Faniel says:

    Le site où on voit et entend chanter les oiseaux n’est pas mal non plus :-)

    • Jeanfi says:

      C’était le gros coup de chance d’en avoir un juste à l’endroit où je parlais de l’intérêt des haies. Faut croire que j’ai une bonne étoile ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>